Gaston Boussard  
 

 

Gaston BOUSSARD dit "Tonton"

Sa casquette vissée sur la tête, la silhouette courbée par l’épreuve du temps, Gaston Boussard dit « Tonton », était l’une des figures du village où on pouvait le croiser au volant de sa voiture. Il était le doyen des hommes.

Agriculteur à la retraite, il est décédé le samedi 14 mars 2015 dans sa 93e année, à l’hôpital de Vesoul. Il y séjournait depuis le 29 janvier après avoir été victime d’une chute dans les escaliers de sa maison.

Son amie, Monique Carrié, chez qui il se rendait chaque matin, inquiète de ne pas avoir de ses nouvelles, avait alerté ses proches. Ce jour-là, Gaston Boussard était également attendu au repas des anciens de la commune.

Issu d’une famille de deux enfants, il était né le 19 août 1922 au foyer de Jules et Jeanne Boussard. Il avait un frère, Emile, abattu le 16 juillet 1944 à Montigny-lès-Vesoul lors de cette journée de sinistre mémoire que le village commémore désormais chaque 16 juillet.

Gaston Boussard a servi dans les Forces Françaises Intérieures du 6 juin au 24 septembre 1944, jour il avait été blessé à la cheville droite lors d’une opération de nettoyage d’un bois par une balle de mitraillette à Montigny-lès-Vesoul. Il avait riposté et avait abattu l’auteur du coup de feu. Il avait été hospitalisé du 24 septembre au 25 octobre 1944. Ses faits d’armes lui avaient valu plusieurs distinctions : médaille de combattant volontaire de la Résistance, croix de guerre avec étoile de bronze, médaille commémorative de la reconnaissance de la Nation. En 1951, Gaston Boussard avait embarqué avec son beau-frère, Roland Clade, pour l’Australie, où ils avaient acquis une ferme pour y cultiver des oranges. Deux ans plus tard, il était revenu au village pour reprendre l’exploitation familiale.

Le 12 avril 1947, Gaston Boussard avait épousé Camille Clade, native de Neuvelle-lès-la-Charité, qui lui avait donné une fille, Elisabeth, épouse de Jean-Luc Lyautey, demeurant à Montigny-lès-Vesoul. Depuis, trois filles et quatre petits-enfants ont agrandi le cercle familial. Son épouse est décédée le 20 février 2007.

Gaston Boussard s’était également investi au service de ses concitoyens en siégeant au sein de l’assemblée communale durant plusieurs mandats au côté du maire, Maurice Gillot. Cet engagement lui avait valu de se voir remettre la médaille d’honneur régionale, départementale et communale d’argent puis de vermeil.

Un dernier hommage lui a été rendu le mercredi  18 mars à l’église Saint-Laurent, suivies de son inhumation au cimetière du village.

A ses proches, notre hebdomadaire adresse ses sincères condoléances

 

Plan du site

 


Copyright © 2006 Montigny-lès-Vesoul droits réservés - Réalisation Torop.Net - mises à jour wsb.torop.net - Edition