Madeleine Thomas  
 

 

Madeleine THOMAS

Une femme serviable et gentille : c’est l’image que laissera Madeleine Thomas, décédée le mardi 8 juillet 2014 à l’hôpital de Vesoul. Sa santé s’était dégradée depuis janvier, ce qui l’avait conduite à effectuer plusieurs séjours dans les hôpitaux de Luxeuil, Vesoul et à Beaujeu. Issue d’une famille de quatre enfants (quatre filles), elle était née Boissey le 20 mai 1929, à Montigny-lès-Vesoul.

En 1952, elle avait épousé Jules Thomas, natif d’Arbecey. Elle lui avait donné cinq filles : Christiane Mathenet, demeurant à Montigny-lès-Vesoul ; Martine Lebricon, habitant à Buffignécourt ; Marie-Josée Detricornot, résidant à Scey-sur-Saône ; Patricia Thomas, habitant à Echenoz-la-Méline et Corinne Sigoillot, demeurant à Montigny-lès-Vesoul épouse de Eric, conseiller municipal. Depuis, elle avait connu le bonheur de tenir dans ses bras onze petitsenfants et autant d’arrière-petits-enfants.

Avec son mari, Madeleine a tenu différents commerces, dont le dernier, une épicerie à Vauvillers. C’est à Scey-sur-Saône que Madeleine et Jules avaient choisi de venir couler une paisible retraite.
Au décès de son mari en février 2005, Madeleine s’était rapprochée de sa soeur Marguerite Nolot, avec qui elle fréquentait le club de l’Amitié, où elle aimait jouer à la belote, au tarot et au scrabble.
A ses proches, la municipalité de Montigny-lès-Vesoul adresse ses sincères condoléances.

 

Plan du site

 


Copyright © 2006 Montigny-lès-Vesoul droits réservés - Réalisation Torop.Net - mises à jour wsb.torop.net - Edition